Temps de lecture : 6 min.

La transformation digitale des entreprises est en route, et avec elle la nécessité de repenser les organisations, les méthodes de travail et les process de collaboration. Vaste programme donc, pour les stratégies de Change Management des entreprises. Quels sont les impacts de la digitalisation au sein des organisations ? Comment cela se traduit-il au niveau managérial ? Quels sont les enjeux et les outils accompagnant ce changement ? Petit tour d’horizon du Change Management appliqué à la transition numérique.

Le Change Management à l’ère digitale, qu’est-ce que c’est ?


36 % des entreprises ont déjà intégré les problématiques digitales à leur stratégie, 

et 57 % affirment qu’elle est un axe stratégique à moyen terme. *

Si les entreprises ont désormais conscience de la nécessité d’entreprendre leur transition numérique, reste à savoir comment concrètement amorcer le Change Management. La transformation digitale implique entre autres de repenser l’entreprise, les métiers et les interactions au sein de l’organisation, à tous les niveaux. Un chantier complexe. Complexe, mais pas impossible, en initiant les bons mouvements et en mettant en place des dispositifs adaptés, faciles d’accès, fédérateurs et distrayants, dans une logique de gamification par exemple.

Et le Change Management, point de convergence entre un contexte de crise, une vague de digitalisation et l’essor des métiers de conseil, est là pour guider au niveau managérial les collaborateurs dans cette mutation. Objectifs ? Des bénéfices économiques bien sûr, mais aussi humains.

L’utilisateur final, au cœur des préoccupations


Initiateur et accompagnateur d’un changement des mentalités autant que des process de travail, le Change Management appliqué à la transformation digitale d’une entreprise valorise une approche centrée sur l’humain, tenant compte de ses envies réelles, de ses besoins et encourageant son implication individuelle au sein de l’organisation. Il incite l’entreprise à se réinventer sans cesse, la pousse à s’ouvrir sur ses collaborateurs tout en proposant un modèle de fonctionnement plus flexible et en favorisant l’apprentissage permanent des salariés.
Acculturation, collaboration et innovation sont les trois piliers de ce changement, qui a pour objectif de développer le savoir et les compétences des collaborateurs, de les aider à adopter de nouvelles méthodes de travail et d’encourager leur créativité.

Des mécaniques rendues possibles grâce à la personnalisation des solutions proposées et à des outils numériques favorisant les échanges, les interactions, le partage des bonnes pratiques, des savoir-faire, etc.

Les acteurs du Change Management


Les entreprises les plus avancées dans leur processus de transformation digitale ont affiché en 2014 une croissance six fois plus importante que les entreprises les moins matures.*
Toutes les entreprises sont par conséquent concernées par la digitalisation et les besoins de Change Management que cela engendre : PME, ETI, grandes entreprises, groupes.

Et au sein de ces structures, si tous les collaborateurs ont un rôle à jouer dans la transformation numérique, les acteurs du Change Management sont incarnés par définition par les postes managériaux. Parmi les principaux Change Agents :

  • les responsables des Ressources Humaines, relais des projets de digitalisation au sein de l’entreprise, coordinateurs du Change Management auprès des salariés ;

  • les directeurs de la Communication interne, développant les outils nécessaires à l’information et à l’adhésion de l’ensemble des collaborateurs à la politique de Change Management de l’entreprise ;

  • les Chief Digital Officers (CDO), véritables maîtres d’oeuvre de la transition digitale ;

  • les directeurs Marketing et les directeurs commerciaux, en charge du développement, garants de l’intégration de la digitalisation dans les stratégies commerciales et les actions de communication ;

  • les Directeurs des Systèmes d’Information (DSI), acteurs opérationnels et techniques de la transformation numérique de l’entreprise.


Les outils numériques au service du Change Management


Internet et les nouvelles technologies offrent de nombreuses solutions participatives permettant d’initier le passage à la digitalisation et de faciliter la mise en place du Change Management au sein de l’entreprise.

Selon l’étude McKinsey publiée en 2014, « le déploiement des outils collaboratifs en entreprise facilite les interactions […], optimise la prise de décisions et les processus de production en modifiant de façon irréversible la manière dont les entreprises et leurs collaborateurs s’informent, communiquent, produisent et commercialisent ».

Parmi ces dispositifs, retenons notamment :

  • les outils collaboratifs, comme les Réseaux Sociaux d’Entreprise (RSE), les tchats ;

  • les méthodes de formation numérique, comme les COOCs (Corporate Open Online Courses) ;

  • les logiciels SaaS (Software as a Service), pour la gestion de projets, de la productivité, du développement commercial…


Autant de solutions pouvant être mutualisées, en fonction des besoins des entreprises, pour des résultats parfois impressionnants : un Réseau Social d’Entreprise associé à un COOC par exemple, permettrait une augmentation d’environ 40 % du résultat opérationnel. Alors même que la mise en place de tels outils permet une réduction d’investissements en actions de communication interne avoisinant les 60 % !

La politique de Change Management d’une entreprise joue un rôle primordial dans la réussite de sa transformation numérique. Et cette méthode managériale, qui a pour vocation de repenser l’ensemble de l’organisation d’une entreprise - depuis les métiers et les process de travail jusqu’à l’optimisation de la productivité, en passant par les échanges et les interactions entre collaborateurs - peut s’appuyer sur les nouveaux outils collaboratifs émanant de cette digitalisation même.

* Source : Roland Berger Stratégie Consultants pour le Conseil national du numérique