Partagez cet article !

Incontestablement, la vidéo en entreprise connaît un succès grandissant. Selon l’agence américaine High Q, plus de 80 % des dirigeants d’entreprise regardent plus de vidéos en ligne qu’ils ne le faisaient il y a un an. Ils sont 75 % à regarder au moins toutes les semaines des vidéos professionnelles et 54 % à en partager. 69 % des professionnels du marketing ou de la vente se sont déjà mis au marketing vidéo et 31 % envisagent de se lancer dans la création de ce type de contenu.

Effectivement, cette nouvelle opportunité de communiquer offre aux entreprises a permis l’émergence de nouvelles startups, spécialisées dans la production de vidéos en ligne. Voici la sélection de la rédaction.

BITEABLE

Sans doute l’un des services de création de vidéos les plus simples d’accès et les plus pratiques au quotidien. Avec Biteable, tout se fait en ligne et en quelques clics. Le service repose principalement sur la personnalisation des dizaines de templates que compte déjà Biteable. Il est ainsi possible de modifier les textes et les couleurs des animations, de changer l’ordre des scènes et les musiques d’accompagnement, d’ajuster la vitesse de la vidéo, de télécharger les vidéos…
Le mieux ? Le service est gratuit pour une utilisation basique (enlever le watermark Biteable coûtant en revanche 99 dollars par an).

POWTOON

Dans un style très « dessin animé » et souvent un peu décalé, PowToon permet de créer facilement des vidéos professionnelles, pour promouvoir un service ou l’arrivée de nouveau outils internes. Le petit plus du service ? De nombreux tutoriels de quelques minutes sont disponibles sur le site, qui expliquent comment ajouter des animations, changer les musiques, maîtriser les différentes options de PowToon… Idéal pour débuter dans la création de vidéos en ligne.
Côté tarif, PowToon propose un accès gratuit au service, mais il s’avère plus limité que celui de Biteable. Pour pouvoir télécharger une vidéo, dépasser les 5 minutes de longueur ou encore disposer des droits commerciaux, il faut passer à une version payante ; 19 dollars par mois pour le compte « Pro », ou 59 dollars pour le compte Premium, avec un an d’engagement.

WIDEO

Comme les autres services, Wideo repose sur la personnalisation de templates prêts à l’emploi, et sur un système de glisser-déposer pour une utilisation aisée du service. Wideo compte plus de 800 000 utilisateurs à travers le monde, pour trois utilisations principales :

  • l’annonce d’événements ;
  • les tutoriels professionnels ;
  • la promotion de produits, que ce soit en B2B ou en B2C.

 

Wideo est gratuit pour une utilisation basique (vidéo de 30 secondes, non-téléchargeable). Le prix passe ensuite à 19 dollars par mois pour des vidéos de 180 secondes HD ; téléchargeables et uploadables sur YouTube. Enfin, un compte « Agency » à 39 dollars par mois permet de profiter d’une base de données de templates et d’animations illimitée.

PITCHY

La startup Pitchy ajoute à la personnalisation de templates un savoir-faire supplémentaire : chaque abonné au service profite des services d’un graphiste professionnel, chargé d’adapter les modèles vidéos à la charte graphique de son entreprise. Ne reste qu’à intégrer les différents éléments dans les cases adéquates (textes, visuels, films, musiques, voix off…). Point intéressant : Pitch propose un mode démo, pour ceux qui veulent essayer le service avant, éventuellement avant de s’y abonner. Côté tarif, il faudra compter entre 99 euros et 399 euros pour la réalisation d’une vidéo.

EASYMOVIE

À la différence des solutions évoquées plus haut, EasyMovie repose à la fois sur une application mobile et sur une plateforme desktop. Le concept ? « L’industrialisation » de vidéos. L’idée est simple : le client choisit un template (témoignage client, offre d’emploi, parole d’expert, produit e-commerce…) ; puis avec son application mobile, il réalise ses prises de vue en suivant les instructions. Les équipes d’EasyMovie se chargent ensuite de modifier le projet, et de le diffuser. À partir de 99 euros pour les professionnels.


Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *